Quand consulter en cas d’infertilité ?

La fertilité d’un couple, lorsque la femme est âgée de 25 ans, est de 25 % par cycle. Cela signifie qu’en dehors de tout facteur d’infertilité (familial ou personnel), le délai moyen pour obtenir une grossesse est de 4 mois pour un couple jeune.

Un délai moyen de 6 mois à 1 an peut être parfois nécessaire pour obtenir une grossesse, sans qu’une anomalie soit identifiée.

Au delà de 1 an de désir de grossesse sans succès, nous vous conseillons de consulter un médecin gynécologue, si possible spécialisé en assistance médicale à la procréation (AMP). Au delà de 35 ans et surtout de 39 ans, nous vous conseillons de consulter rapidement  un centre d’AMP pour faire un bilan initial et de ne pas perdre de temps  vainement.

A  l’issue de la consultation, un bilan sera prescrit pour la femme et pour l’homme, afin d’évaluer les possibilités de conception au sein du couple.

Si le bilan ne révèle pas d’anomalie et que vous êtes jeune, vous serez rassurés et un délai supplémentaire pour obtenir la grossesse spontanément peut être envisagé. Si l’infertilité persiste au delà de 6 à 12 mois, une prise en charge en AMP vous sera sera alors proposée.

Si le bilan révèle en revanche un trouble de l’ovulation, de l’endométriose, une imperméabilité tubaire (trompes bouchées), une insuffisance ovarienne et/ou des anomalies spermatiques, une prise en charge personnalisée vous sera proposée. Il pourra s’agir de stimulation simple de l’ovulation, d’insémination intra-utérine (IAIU) ou encore de fécondation in vitro (FIV), avec ou sans micro-injection (ICSI). Le choix de la technique sera fait sur l’ensemble des données de votre bilan, et ce choix vous sera expliqué.

Si une intervention chirurgicale est nécessaire (hystéroscopie, coelioscopie), elle vous sera proposée et sera réalisée par le gynécologue qui vous suit au sein du centre et qui est qualifié en chirurgie gynécologique.

Mots-clés: , , , , , , , , , , ,